VICTOIRE DE PIERRE GASLY EN FORMULE 1 À MONZA, 24 ANS APRÈS PANIS

VICTOIRE DE PIERRE GASLY EN FORMULE 1 À MONZA, 24 ANS APRÈS PANIS

Pierre Gasly a remporté le Grand Prix d’Italie hier à Monza. C’est la première victoire française en Formule 1 depuis Panis en 1996.

Pierre Gasly (AlphaTauri) a fait retentir la Marseillaise en Formule 1 pour la première fois depuis 1996 en remportant hier le Grand Prix d’Italie à Monza à l’issue d’une course complètement folle.

Gasly, 24 ans, s’est imposé à l’issue d’une course marquée par une interruption et un podium hautement improbable devant l’Espagnol Carlos Sainz Jr. (McLaren) et le Canadien Lance Stroll (Racing Point).

“C’est incroyable. Je ne suis pas sûr de réaliser. C’était une course complètement folle”, a déclaré le Français après sa victoire. “Je ne trouve pas mes mots. Ma première victoire quelques mois après mon premier podium, cela ne pourrait pas être mieux”. 

Oliver Panis était le dernier pilote français avant Gasly à avoir remporté un GP de F1, à Monaco en 1996.

Les Mercedes, qui partaient largement favorites, ont terminé 5e avec Valtteri Bottas et 7e avec Lewis Hamilton, ce dernier écopant d’une pénalité pour avoir emprunté la voie des stands alors qu’elle était fermée. La course a été interrompue après un spectaculaire accident, mais sans gravité, de Charles Leclerc (Ferrari).

Gasly a ensuite pris la tête après le deuxième départ, profitant de l’arrêt de Hamilton pour observer sa pénalité. Il a résisté à la remontée de Carlos Sainz Jr. qui a terminé dans ses roues. Il a indiqué ensuite que ses pneus étaient très usés et qu’il avait eu beaucoup de peine à contenir Carlos Sainz Jr.

Monza réussit décidèment à AlphaTauri, car cette écurie avait remporté sa seule victoire sur le tracé italien en 2008 avec l’Allemand Sebastian Vettel, alors qu’elle s’appelait Toro Rosso.

Au classement du championnat, Lewis Hamilton reste largement en tête devant Valtteri Bottas après 8 épreuves sur 17.

Pour Gasly, qui remonte à la 8e place du championnat, cette victoire a un goût de revanche après s’être fait remplacer sans ménagement l’an dernier par Alexander Albon au sein de l’écurie Red Bull, la “grande soeur” d’AlphaTauri (lire ci-dessous).

Il avait déjà réussi après son retour au sein de l’écurie “secondaire” à terminer 2e du Grand Prix du Brésil l’an dernier et s’affirme depuis comme l’un des espoirs les plus sûrs de la F1.

No Comments

Post A Comment