F1 GP du 70e anniversaire : Verstappen ne bulle pas

F1 GP du 70e anniversaire : Verstappen ne bulle pas

Le « blistering » des pneumatiques aura été la clef de ce grand-prix du 70e anniversaire. Verstappen et Red Bull ont su être meilleurs que Mercedes et Hamilton/Bottas.La F1 reste sur le circuit de Silverstone pour le deuxième weekend consécutif. On y fête (un peu en retard) le 70e anniversaire du championnat de F1, lancé en 1950. Les Mercedes sont au-dessus de tout le monde en qualifications. Mais, en course, ce sera sans doute une autre paire de manche.? Surtout, Hülkenberg va-t-il pourvoir capitaliser sur sa très belle 3e place ? Et Verstappen, qui part en pneus durs quand les autres sont en mediums, va-t-il pouvoir dérouler une stratégie décalée victorieuse ?La grosse interrogation suite au GP du weekend dernier est : les pneus Pirelli vont-ils tenir et surtout les écuries vont-elles encore aller au-delà du possible pour économiser un arrêt aux stands ?

Départ

Très bon départ de Bottas qui se rabat devant Hamilton. Verstappen a passé Hülkenberg. Le départ a été très rapide au niveau de l’extinction des feux rouges. Inhabituel. Stroll passe Ricciardo qui avait cherché à passer Hülkbenberg. Très très mauvais départ de Vettel parti en « mission spinnow » et qui se retrouver dernier. Leclerc a perdu 2 places, Norris en a gagné 2. Grosjean est aussi mal parti et a perdu 3 places contrairement à Magnussen qui en a gagné 4. Bottas n’a pas réussi à mettre plus d’une seconde entre lui et Hamilton et reste donc à porté du DRS qui est autorisé à la fin du 2nd tour.Pour le moment, Bottas attaque. Sauf qu’on lui indique que les pneus gauches sont « critiques » niveau température. On est au 6e tour ! Et c’est Albon qui inaugure les arrêts au stand en rentrant pour mettre les pneus durs. Il ressort dernier à 5,5 secondes de Latifi. Bonne pioche pour le Thaïlandais ? Gasly l’imite, Giovinazzi aussi. Pour Pierre, cela ressort devant Albon.

Tour 10/52

Verstappen est capable de suivre les Mercedes. N’oublions pas qu’il est en pneus durs (les blancs) et Mercedes ralentit sans doute ses pilotes pour éviter de buller les pneus en surchauffe. Les arrêts au stand s’enchaînent et les monoplaces repartent en pneus durs. Verstappen est dans la zone DRS derrière Hamilton mais ses pneus surchauffent aussi dans le sillage de la Mercedes.Bottas rentre à la fin du 13e tour de course pour changer ses gommes. On sait que Hamilton va suivre dans un tour et Verstappen devrait prendre la tête et enfin pouvoir faire refroidir ses pneus. Bottas est ressortir derrière Ricciardo en 6e place, devant Leclerc. C’est fait, Hamilton rentre et Verstappen prend la tête du GP. Ricciardo rentre aussi. Bottas est largement devant son coéquipier et a même mis Leclerc entre eux-deux.Les deux Racing Point sont sur le podium provisoire, mais Hülkenberg rentre à la fin du 15e tour. La différence de vitesse entre la Mercedes d’Hamilton et la Ferrari de Leclerc est impressionnante, mais il y a aussi la fraîcheur des pneus pour l’Anglais. Vettel bataille avec Grosjean et finit par le passer. C’était propre. Arrêt de Leclerc à la fin du 18e tour qui ressort 12e.

Tour 20/52

La Red Bull est impressionnante dans la gestion des pneumatiques. On est au 20e tour et on commence à penser que Verstappen pourrait ne faire qu’un seul arrêt. D’ailleurs Albon a pu passer Gasly qui lui a des soucis avec ses pneus durs déjà cloqués. Verstappen continue sur son rythme et prend même du temps à Bottas ! Gasly repasse au stand et repart avant-dernier.Pneus médiums pour Verstappen à la fin du 26e tour. On est à mi-GP mais les mediums tiendront-ils ? Ou veut-il mettre les rouges en fin de course ? Magnifique passe d’armes entre Max et Valtteri ! Ressorti juste derrière la Mercedes, le pilote Red Bull arrive à le repasser de suite.Vettel se lâche totalement à la radio en expliquant aux membres de son équipe qu’ils l’ont placé dans une situation qu’il ne voulait pas « vous vous êtes ratés ». Ambiance ! Vettel a indiqué qu’il allait rester en F1 avec un beau projet…Racing Point/Aston Martin ou autre chose ? Chez McLaren, on signe encore un arrêt au stand médiocre. Il y a des soucis de pistolets ou de fatigue.

Tour 30/52

Tête-à-queue de Ricciardo « à la Vettel » ! Dommage pour le pilote Renault. La course n’est pas à la hauteur de la qualification. On indique à Verstappen qu’il peut attaquer, de se moquer des pneus. On fera donc encore un arrêt mais chez Red Bull on est serein pour la victoire !Verstappen et Bottas sont aux stands en même temps ! 32e tour on repasse les pneus durs. Hamilton passe devant mais devrait s’arrêter. Verstappen est loin d’Hamilton et prend de l’air « frais ». Pneus mediums pour Vettel pour aller à la fin et faire 18 tours avec. Les stratégies pneus décalées font tout le sel de ce GP. 3e arrêt pour Ricciardo.Leclerc, 4e, et Hamilton, 1er, n’ont fait qu’un seul arrêt. Est-ce que l’on va tenter de rester en piste ? Verstappen économise sa gomme et reste à 11 secondes environ du sextuple champion du monde. Leclerc remonte sur Bottas. Assez incroyable ce que fait le Monégasque à chaque fois en course. On va rentrer dans les 10 derniers tours et Hamilton continue avec des gommes très cloquées. Verstappen remonte désormais.

Tour 42/52

Hamilton rentre au stand en bloquant les pneus avant la ligne de contrôle de la vitesse. Attention à la pénalité. Verstappen est de nouveau en tête du GP et pourrait aller chercher la victoire. Hamilton est parti en mode attaque sur les 10 derniers tours en pneus durs neufs.Hülkenberg rentre au stand ? Pour mettre les pneus tendres ? Ca permet à Stroll de passer sans coup férir. Merci papa ? Albon aussi est passé. Etrange cette stratégie de RP. Ouh là c’est tendu entre Hamilton et Leclerc. Mésentente ? Leclerc a donné un coup de volant sans doute un peu tard, mais bon, c’est passé. Abandon de Magnussen.On indique aux pilotes Mercedes qu’ils sont libres de se battre. Hamilton a déjà bullé ses pneus pour remonter sur Bottas. Mais, c’est bien Verstappen qui va aller gagner dans 3 tours 1/2. Hamilton passe Bottas grâce à des pneus moins usés. Mais Hamilton a 9 secondes en 2 tours, à moins d’un rebondissement c’est plié. Albon en a profité pour passer Stroll. Les Racing Point sont moins fringantes en course qu’en qualification.

Arrivée

Max Verstappen remporte le grand-prix (son 9e en carrière) grâce en partie à une voiture qui ne mange pas autant les pneus que la Mercedes, et surtout une qualification en Q2 hier en pneus durs.Derrière, on trouve Hamilton et Bottas. En reculant son deuxième arrêt au stand, Lewis a pu passer son coéquipier qui partait de la pole. Leclerc est toujours aussi impressionnant en course avec une Ferrari pas au top de sa forme. Belle 4e place. Albon est derrière son coéquipier mais signe un top 5 devant les deux Racing Point. Ocon décroche une belle (et inespérée ?) 8e place pour Renault, devant Norris (McLaren) et Kvyat (Alpha Tauri).Gasly rate les points malgré sa très belle qualification. Là aussi les pneus n’ont pas tenu. Vettel est derrière et le divorce semble consommé avec Ferrari. Sainz n’a pas brillé, ni Ricciardo. Parti dernier, Räikkönen remonte à la 15e place à l’expérience, devant Grosjean.Prochain GP en Espagne, dimanche prochain 16 août 2020, avec un circuit qui va encore mettre les pneus à rude épreuve. Surtout qu’il est prévu un franc soleil et 29/30° environ. Verstappen pour un bis repetita ?

No Comments

Post A Comment